Sabil Khusro basha



Le Khesru Sabil, Kuttab est situé dans la rue Al-Muizz Li-Din Allah Fatimid. Il a été créé par le gouverneur d'Égypte, Khusraw Pasha, sous le règne du sultan ottoman. Sur le plan architectural, le Sabil est similaire au Sabil et au Kitab al-Sultan al-Ghuri, qui ont été construits 32 ans avant lui.


Le Khesru Sabil consiste en un bâtiment souterrain pour stocker l'eau, et directement au-dessus un autre bâtiment pour distribuer cette eau aux passants. Le nombre de fontaines qui ont été construites dans ce style égyptien local a atteint soixante-trois au Caire, et le Sabil s'est développé et l'étage supérieur dans certaines des fontaines a été utilisé comme scribe pour la mémorisation du Noble Coran en cours

La charité est également, comme l'eau du Sabil, similaire aux écoles modernes dans lesquelles les jeunes reçoivent les premiers principes de l'éducation tels que la lecture, l'écriture et la mémorisation du Noble Coran. Les nations islamiques ont été les premières à offrir une forme d'éducation collective aux enfants, contrairement à l'Europe, qui adoptait à l'époque l'éducation individuelle.

Le Sabil consiste en une pièce rectangulaire avec des filets d'égout. La première fenêtre donne sur la rue Al-Mu'izz du côté sud-ouest, et l'autre fenêtre donne sur le côté nord-est, où se trouve l'iwan nord-ouest de l'école Salhiya. On entre dans le Sabil par un couloir situé derrière l'école Salhiya. Rectangles, carrés, cercles, losanges et triangles.

Le Sabil Khusraw se compose de deux façades et d'une salle d'égout. Il possède deux fenêtres d'évacuation des eaux usées à partir de grilles métalliques. Sur son mur sud-est, on trouve une plaque de marbre ornée qui purifie l'eau des impuretés en suspension pour la verser dans une fontaine au fond, puis la distribuer à deux bassins (tuyaux) pour arroser les passants dans la rue, et au-dessus de la salle des égouts. Un livre éducatif pour les orphelins musulmans.

Le sol du Sabil est caractérisé par de petites pièces de marbre coloré, son plafond en bois est décoré de motifs végétaux conçus selon les deux modes de coloration et de dorure que l'artiste a perfectionnés aux époques mamelouke et ottomane dans les bâtiments de la ville du Caire. Sur la façade extérieure du Sabil, au milieu de celle-ci se trouve un bandeau d'inscription en marbre avec les titres

de l'initiateur, le sultan, et l'année de construction. On accède au livre au-dessus du Sabil par un escalier moderne en fer. La salle Qutab reprend la même disposition que la salle Sabil, et les deux façades du livre donnent sur l'extérieur avec deux arcs adjacents.

Customer Reviews